mobile (portrait)
mobil - mini-tablet
mini-tablet - tablet
larg tablettes - normal computer
normal computer - larg screen computer

Salon du Végétal

Nantes - Parc expo
19 - 20 - 21 juin 2018
Vous avez ajouté un EVENEMENT à votre parcours de visite
Vous avez ajouté un EXPOSANT à votre parcours de visite
10 Apr 2018 La ville de Nantes organise une nouvelle conférence dans le cadre du cycle « les rendez-vous extraordinaires ».

Jardins suspendus, de Nantes à Babylone

Fort du succès de l’édition 2017 et en lien avec le Salon du Végétal, la ville de Nantes organise une nouvelle conférence dans le cadre du cycle « les rendez-vous extraordinaires ». 

Avec comme thème « Jardins suspendus de Nantes à Babylone », elle se tiendra sur le site du futur Jardin extraordinaire, le mardi 19 juin à partir de 20 h. Ce projet d’aménagement de la carrière Miséry de Bas-Chantenay est conçu par les urbanistes Reichen & Robert et associés et l’agence de paysage Phytolab. Des falaises, la proximité de la Loire, des espèces uniques, une orientation et un ensoleillement particulier, en font un site unique de 3,5 ha.


L’Arbre aux hérons, pièce centrale du Jardin extraordinaire

Point d’orgue du jardin, l’Arbre aux hérons, dont la construction débute cette année. Imaginé par les Machines de l’île, il contribue à poursuivre l’histoire de l’imaginaire onirique de Nantes, ville de Jules Verne. L’Arbre aux hérons, 50 mètres de diamètre et 35 mètres de hauteur surmonté de deux hérons et portant 22 branches, permettra une balade de plus d’un kilomètre dont 450 mètres dans une succession de jardins. Quoi de plus logique dans ce contexte d’inviter les plus grands spécialistes internationaux des jardins suspendus ! 

arbreherons


Les meilleurs spécialistes internationaux 

Gardencity

Animé par Jacques Soignon, directeur du service des espaces verts et de l’environnement de Nantes, la conférence accueillera Ana Yudina, Bertrand Schippan (Directeur France MVRDV), Carly Lamb (Grant Associates) et Michel Péna.

Ana Yudina est auteure d’un récent ouvrage « Villes-jardins » aux éditions Ulmer, commissaire d'expositions sur des sujets à la frontière entre architecture, design, art, science et technologie.  Elle abordera la façon dont les architectes associés à des jardiniers envisagent cette « hybridation » croissante entre le béton et le végétal au sein des métropoles. Elle présentera quelques uns des 70 projets novateurs connus et moins connus, analysés dans son livre.

Bertrand Schippan évoquera des réalisations récentes, en particulier le Sky Garden de Séoul, conçu en 2015 par l’agence MVRDV avec le concours du concepteur paysagiste Ben Kuipers et inauguré au printemps 2017. Ce projet a permis de transformer un ancien viaduc autoroutier situé à 16 mètres de haut en un véritable parc urbain de près d’un kilomètre de long. Avec plus de 24000 végétaux représentant 228 taxons, il témoigne du patrimoine naturel local. 

skygardensseoul


Carly Lamb, représentant l’agence anglaise de paysage Grant Associates, nous plongera dans les jardins de Gardens by the bay à Singapour. Sur une centaine d’hectares de remblais issus de déchets, une succession de trois jardins, inspirés du projet Eden de Cornouailles prend vie. Le plus grand d’entre eux, Bay South/ 54 ha, abrite deux biomes, espaces de conservation de la biodiversité et 18 « Supertrees ». Ces structures d’acier de 25 à 50 m de hauteur sont végétalisées et servent de sites de reproduction pour les oiseaux et les insectes. Ils servent aussi de collecteurs d’eaux pluviales pour arroser le jardin et disposent de panneaux solaires.


PaillonNice

Michel Péna, l’un des chefs de file du paysage en France, a réalisé plusieurs grands jardins sur dalle. L’une de ses premières réalisations, au début des années 90, est le Jardin Atlantique aménagé au dessus des voies de la gare de Paris Montparnasse. L’une des plus récentes est la Promenade du Paillon à Nice (photo), Grand Prix des Victoires du Paysage 2014. Ce parc linéaire de près de 7 ha et 1,2 kilomètres de long s’étend depuis le bord de mer jusqu’au pied de la vieille ville. Installée sur l’ancien lit de la rivière éponyme, cette promenade est constituée d’une succession de séquences paysagères faisant la part belle à la diversité végétale. Des centaines d’espèces adaptées au climat de type méditerranéen et provenant des 5 continents y sont présentées. 

Tous les professionnels de la filière sont invités le mardi 19 juin à 20h à Nantes pour la conférence « Jardins suspendus, de Nantes à Babylone ».

TOUTES LES ACTUALITES